UZÈS Gros succès pour la fête du livre ce dimanche !

26 auteurs habitant l’Uzège ont présenté et dédicacé leurs livres ce dimanche. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Après des mois dépouillés de manifestations culturelles, l’un des premiers rendez-vous de l’année était donné sur la place aux Herbes d’Uzès, ce dimanche. La fête du livre, organisée par le comité des fêtes avec la Ville et la librairie de la place éponyme, a connu un franc succès. Si les étals étaient pris d’assaut, autour, les terrasses des bars et restaurants étaient combles, les boutiques ouvertes. Ce premier week-end déconfiné avait vraiment une saveur toute particulière à Uzès.

Cette ambiance sur la place aux Herbes avait beaucoup manqué. Ces mois passés sans culture ont été très difficiles“, atteste Florian, un badaud venu également saluer sa soeur qui dédicace son livre aujourd’hui. En effet, pas moins de 26 auteurs de l’Uzège ont accepté l’invitation et se sont installés pour la journée. “C’est très divers, on a un grand éclectisme à l’image de la population“, se réjouit l’auteur Eric de Kermel, connu pour avoir écrit le livre inspiré d’Uzès “La libraire de la place aux Herbes”.

Eric de Kermel dédicaçait ses ouvrages notamment “La Libraire de la place aux herbes”, inspiré du commerce uzétien. Avec six autres associés, il l’a racheté et l’a renommé en clin d’oeil à son roman. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Avec six autres associés, ils ont racheté la librairie et l’ont renommée en référence à son livre. Cette journée dédiée aux livres était aussi l’occasion de fêter officiellement la réouverture de la librairie de la place aux Herbes. “En deux mois, le lieu a déjà eu son succès. En achetant cette librairie, on voulait ouvrir un commerce mais aussi s’inscrire dans la vie culturelle d’Uzès“, indique Vincent Barbare, éditeur faisant partie des associés.

Prochain rendez-vous en septembre pour le salon de la bande dessinée et du dessin de presse. Mais pour l’heure, Vincent Barbare est heureux de voir autant de monde prendre part à la manifestation, “dans un contexte où le rapport des Français à la lecture sort renforcé de la crise sanitaire.” Enthousiasme partagé par l’auteur Mohamed Berraba pour qui “ces rencontres répondent à un besoin réel pour tout écrivain.” Aux yeux de l’écrivaine Laetitia Chazel, c’est une journée qui permet “symboliquement d’appuyer sur le bouton start“.

Et il y a un stand qui est particulièrement pris d’assaut par les familles et notamment par les enfants. C’est celui de Serge Bloch, auteur de la célèbre série de petits livres “Max et Lili”. “J’ai commencé à les lire quand j’étais petite, je voulais passer le flambeau à ma fille“, indique Emmanuelle, maman uzétienne.

Serge Bloch est l’auteur de la série de livres pour enfants “Max et Lili”. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Juste à côté, le dessinateur et voyageur, Joël Alessandra, dédicace avec de beaux dessins à l’aquarelle ses ouvrages. Une oeuvre dans l’oeuvre. Un peu plus loin, Lydie Salvayre enchaîne aussi les signatures. En effet, la détentrice du prix Goncourt 2014 a posé définitivement ses valises dans un petit village de la région où elle possède une maison depuis 20 ans déjà. “J’ai eu un petit pincement au coeur au moment de quitter Paris, mais les confinements ont lavé tout chagrin“, confie-t-elle.

Pendant tous ces mois, elle en a profité pour écrire. Deux romans vont sortir à la rentrée de septembre : “Rêver debout”, un éloge à Don Quichotte, édité au Seuil et “Famille” dans un univers plus sombre. “Le salon d’aujourd’hui me permet de me remettre dans le bain avant septembre“, assure-t-elle en souriant. Avec tout ce choix, les visiteurs ont eux aussi de quoi rester ou se remettre dans le bain de la lecture.

Marie Meunier

Cet article UZÈS Gros succès pour la fête du livre ce dimanche ! est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author