USAM Nîmes tenu en échec chez la lanterne rouge

Alors qu’ils menaient de six buts à huit minutes de la fin de la rencontre, les Nîmois ont craqué dans les derniers instants pour être finalement tenus en échec par Istres, le dernier de la Liqui Moly Starligue. Dommage car l’USAM a raté l’occasion de remonter à la quatrième place du championnat de France.

Décidément les fins de matchs ne réussissent pas à la Green team. Après s’être inclinée à la dernière seconde face à l’AEK Athènes en ligue européenne mardi, l’équipe nîmoise a concédé le nul à Istres dans les dernières minutes ce dimanche. Les Provençaux n’ont rien lâché dans cette rencontre, ils menaient même 15-14 à la pause. Pourtant quand l’USAM a pris large pour mener 21-27 à huit minutes de la fin, on pensait que les Gardois allaient se relancer après trois défaites de rang (PSG, Aix-en-Provence et Toulouse).

Malgré les performances d’Henrik Jakobsen (6/6) et Mohamed Sand (5/7) les Nîmois ont craqué en fin de rencontre, concédant l’égalisation à une minute du terme. Les joueurs de Franck Maurice peuvent s’en mordre les doigts car ils laissent échapper la quatrième place. Ils sont ce soir 7e à deux points de Nantes (2e). Le prochain rendez-vous pour l’USAM est programmé le samedi 13 novembre avec la réception de Chambéry (5e) au Parnasse pour le compte de la neuvième journée.

Norman Jardin

Huitième journée de Liqui-Moly Starligue. Istres – USAM 29-29. (Mi-temps : 15-14)

 Istres : Tabarand (6/20 arrêts) et Gaudin (2/16 arrêts) ; Mikkelsen (8/13), Crepain (4/7), Fernandez, Parisini (1/1), Honrubia (2/3), Roche, Guillaume (2/3), Dentz (5/5), Jund (2/2), Gensoulen (1/3), Bortoli, Kotters et Kasa (3/5).

 Nîmes : Paul (0/3 arrêt) et Desbonnet (10/32 arrêts) ; Poyet (2/2), Derisbourg, Gallego (1/1), Rebichon (4/4), Jakobsen (6/6), Gibernon, Dupuy (3/5), Guigou (0/2), Salou (4/8), Tobie (1/4), Acquevillo (3/4), Pugliese et Sanad (5/7).

 

Cet article USAM Nîmes tenu en échec chez la lanterne rouge est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author