Tuerie des Plantiers : Valentin Marcone “venait au club pour s’entraîner à tirer à 300 m”

Le président du club de tir de Lozère où Valentin Marcone, le fugitif, venait régulièrement s’entraîner, témoigne.

About the author