TERRE DE CAMARGUE Une convention « Petites villes de demain » pour impulser l’ambition de tout un territoire

Le président de Terre de Camargue Robert Crauste et la préfète du Gard en pleine discussion Photo : Abdel Samari / Objectif Gard

Lundi 12 juillet, la préfète du Gard, Marie-Françoise Lecaillon, la Communauté de communes Terre de Camargue et les villes d’Aigues-Mortes et du Grau du Roi ont signé une convention d’adhésion au dispositif « Petites Villes de Demain ».

Terre de Camargue et les deux villes ont été retenues dans le cadre d’un appel à projet lancé par l’Etat. Les collectivités bénéficiaires s’engagent à élaborer un projet de territoire explicitant une stratégie de revitalisation porté par un comité de projet et formalisée dans un délai de 18 mois, au travers d’une convention ORT (Opération de Revitalisation de Territoire).

Des projets labellisés

Ce dispositif, qui vise à requalifier et revitaliser les centres ville dans une démarche de transition écologique et énergétique, doit permettre d’accélérer la transformation des petites villes pour répondre aux enjeux actuels et futurs. Il offre aux territoires la possibilité de mettre en œuvre des solutions inventées au niveau local pour renforcer leur attractivité, leur dynamisme et la qualité du cadre de vie.

Les domaines d’intervention sont multiples : offre de services et d’équipements, développement économique, emploi, habitat, espaces publics, mobilité, patrimoine… En Terre de Camargue, de nombreux projets ont d’ores et déjà été identifiés, parmi lesquels : l’élaboration d’une OPAH pour l’amélioration de l’habitat, l’aménagement d’un pôle multimodal dans les deux gares ferroviaires et une navette à hydrogène pour faciliter la mobilité entre Aigues-Mortes et le Grau du Roi, l’aménagement d’une maison France service, la construction d’une médiathèque et d’une salle polyvalente ou encore la réhabilitation du phare de l’Espiguette…

Des opportunités multiples

L’Etat accompagne les collectivités par des financements et des aides opérationnelles. Terre de Camargue a ainsi recruté un chef de projet, Anne Albert-Allié, dont le poste est financé à 75%. Ce « chef d’orchestre Petites Villes de Demain » est en charge de la conception et de l’animation du projet territorial. Le dispositif prévoit également un appui en ingénierie, avec le financement d’AMO (assistance à maîtrise d’ouvrage) ou de bureau d’étude, des outils et des expertises thématiques au travers des services de l’Etat. Le réseau Petites Villes de Demain donne accès à des ressources, des évènements, des offres de service, des ateliers, des formations…

“Je voudrais remercier l’État pour cette initiative sur des sujets qui nous tiennent à coeur” a déclaré le président de la Communauté de communes Terre de Camargue, Robert Crauste, par ailleurs maire du Grau-du-Roi qui ajoute “L’objectif est de répondre à nos problèmes démographiques. Ici, nous avons la notion de territoire, on travaille à un véritable projet avec tous les partenaires.”

La préfète de son côté a souligné sa satisfaction de signer cette convention “un souhait du Président de la République prévu dans l’agenda rural des villes de moins de 20 000 habitants. on est sur quelque chose de global avec l’ambition de bien accueillir les touristes mais aussi les habitants qui vivent ici toute l’année. Je pense aux commercants, au sujet de mobilité, aux logements.”

Une chef de projet “Petites villes de demain”

C’est Anne Albert-Allié qui aura la charge de mettre en œuvre les termes de la convention « Petites Villes de Demain ». Ayant travaillé à des postes à responsabilités dans le secteur public et pour un bailleur social, cette gardoise possède de solides connaissances des collectivités publiques (finances, juridique, marchés publics, management, habitat, pilotage et animation de projets). Si on lui demande ce qui la motive : “Je suis profondément attachée aux valeurs du service public et à l’intérêt général. Ce programme permet d’appréhender la vie des gens dans tous leurs aspects, d’initier des actions concrètes pour améliorer la qualité de vie sur un territoire emblématique qui me tient à cœur”. Son poste est mutualisé : elle coordonnera les projets pour Terre de Camargue et les villes d’Aigues-Mortes et du Grau du roi.

Cet article TERRE DE CAMARGUE Une convention « Petites villes de demain » pour impulser l’ambition de tout un territoire est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author