SÉCURITÉ Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin répond par la preuve à Jean-Paul Fournier

Photo via MaxPPP

Après l’indiscrétion d’Objectif Gard le 18 octobre dernier, confirmée par Jean-Paul Fournier vendredi dernier sur le plateau de Bonsoir le Gard, annonçant la fin des discussions autour du contrat de sécurité intégrée, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a décidé de lui répondre par voie de communiqué à la presse locale.

« Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, est très étonné par la réaction du maire de Nimes. Contrairement à ce qui est dit, la circonscription de sécurité publique de Nimes a vu ses effectifs augmenter de manière très importante. Elle comptait 210 gardiens de la paix au 31/12/2016 et en compte 312 au 01/09/2021, soit 50% de plus depuis le début du quinquennat. Aucune circonscription n’a connu une telle augmentation ! », indique le communiqué.

Et de poursuivre : « Rien que depuis le début de l’année, 29 effectifs supplémentaires ont été déployés, un chiffre très supérieur au renfort de 14 policiers annoncés par le ministre en mars. Par ailleurs, Gérald Darmanin est encore plus étonné sur la forme puisque le maire de Nîmes devait rappeler le ministre après un échange téléphonique voilà un mois (30 septembre). Le maire de Nîmes devait alors s’engager sur un nombre de policiers municipaux supplémentaires. »

Cet article SÉCURITÉ Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin répond par la preuve à Jean-Paul Fournier est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author