REMOULINS Travaux sur le barrage : les poissons migrateurs pourront bientôt remonter le Gardon

Les travaux pour aménager la passe à poissons sur le seuil de Remoulins devraient s’étendre jusqu’à octobre. (photo EPTB Gardons)

Certaines espèces de poissons migrateurs remontent de la Méditerranée jusque dans les cours d’eau pour frayer(*). Parfois, des barrages ou d’autres ouvrages hydrauliques les bloquent. Sur le Rhône et sur le Gardon, on a pris conscience du problème de la continuité écologique depuis une quinzaine d’années.

Des travaux ont été menés sur les différents barrages en aval pour aménager des passes à poissons. L’un des derniers ouvrages à aménager reste le barrage de Remoulins sur le Gardon. Le chantier a débuté en mars-avril et devrait s’achever en octobre. Toute cette opération, chiffrée à 1,6 million d’euros, est portée par l’EPTB Gardons avec des financements de l’Agence de l’Eau et du Département du Gard.

Déjà en 2007, des passes à poissons avaient été reconstruites mais s’avèrent inefficaces à cause de la modification du lit du Gardon. “Là, on va les refaire très profondément par rapport au niveau d’eau actuel pour éviter d’être confrontés de nouveau au problème“, explique Étienne Retailleau, directeur adjoint de l’EPTB Gardons.

L’alose, la lamproie et l’anguille font partie des espèces migratrices

Ainsi les différentes espèces migratrices de poissons pourront retrouver leurs quartiers plus haut dans le cours d’eau gardois. Il restera à aménager le seuil de Collias pour qu’elles puissent aller jusque dans les gorges.

L’alose fait partie des espèces répertoriées qui migrent dans le Gardon : “On a observé une forte chute des individus, mais grâce à ces aménagements sur les seuils, on inverse la tendance“, se réjouit Étienne Retailleau. Il y a aussi la lamproie mais qui a quasiment disparu, ainsi que l’anguille.

Le chantier de Remoulins consiste à enfoncer des pieux d’ancrage et à fixer des palplanches. Puis vient l’aménagement de trois grandes rampes intérieures, agrémentées de différents revêtements pour diversifier l’écoulement d’eau. Le gros des travaux seront terminés en septembre, restera quelques finitions.

Marie Meunier

(*) se reproduire

Cet article REMOULINS Travaux sur le barrage : les poissons migrateurs pourront bientôt remonter le Gardon est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author