PONT-SAINT-ESPRIT La mairie prend un arrêté pour lutter contre les troubles à l’ordre public

La mairie de Pont-Saint-Esprit a pris un arrêté municipal le 25 mai pour limiter les regroupements qui nuisent à la tranquillité publique. Cela va de l’agressivité de certains – notamment des mendiants –  à l’égard des passants sur la voie publique, des chiens non tenus en laisse aux nuisances sonores, en passant par la propreté…

Pour justifier cet arrêté, la mairie évoque “la recrudescence de personnes seules ou en groupe qui sollicitent les passants de manière pressante et/ou agressive“. Actions qui peuvent entraver “la circulation des piétons et des véhicules, particulièrement lorsque lesdites personnes ont avec elles des animaux domestiques non-tenus en laisse” ou “qu’elles sont sous l’emprise de produits stupéfiants ou en état d’ébriété“.

La municipalité note également que le regroupement d’animaux – notamment les chiens – même tenus en laisse et en présence de leur maître, “troublent par leurs aboiements intempestifs et par leurs déjections, la sécurité, la tranquillité et l’hygiène publiques“.

C’est pourquoi les regroupements prolongés de personnes et de chiens sur un même lieu qui troublent la tranquillité publique, sont désormais interdits par l’arrêté. Tout comme l’occupation des lieux par des personnes seules si elles entravent la circulation ou provoquent des nuisances.

Cet arrêté s’applique jusqu’au 30 septembre, du lundi au samedi de 14h à 22h dans plusieurs lieux du centre-ville notamment ceux où les commerces sont installés : avenue Kennedy, avenue Gaston-Doumergue, place de la République, place Saint-Michel, rue des Trois journées, rue de la Liberté, chemin Saint-Pancrace, allées Frédéric-Mistral, allées Jean-Jaurès, rue Étroite et rue d’Haverhill. En cas d’entrave, les forces de police pourront intervenir, voire verbaliser.

Cet article PONT-SAINT-ESPRIT La mairie prend un arrêté pour lutter contre les troubles à l’ordre public est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author