NÎMES Taser et lanceur de balles de défense : les nouveaux équipements de la police municipale

Photo DR

Ce mercredi 1er décembre, la ville de Nîmes présentera au centre de tir de la Bastide, les nouvelles armes dites « intermédiaires » mises à la disposition des policiers municipaux.

Comme indiqué par la Ville ce lundi, il s’agit d’équiper ses agents de nouveaux outils de défense notamment des lanceurs de balles de défense (LBD) et tasers.

Pour rappel, les LBD est une arme qui utilise un projectile conçu pour atteindre un individu en limitant le risque de pénétration dans un corps vivant, mais avec une puissance d’arrêt suffisante pour dissuader ou arrêter la personne. Il est souvent associé à la marque Flash-Ball.

Le pistolet à impulsion électrique que l’on appelle souvent Taser envoie sur sa cible deux dards délivrant une décharge électrique de plusieurs dizaines de milliers de volts, paralysant temporairement la cible. Il suscite néanmoins une controverse du fait qu’il porte atteinte à l’intégrité physique de la personne touchée.

Mais la ville de Nîmes considère que ces nouvelles armes permettront « d’assurer une plus grande protection des policiers municipaux en leur permettant une réponse proportionnée et adaptée à tous types d’intervention. »

Cet article NÎMES Taser et lanceur de balles de défense : les nouveaux équipements de la police municipale est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author