NÎMES OLYMPIQUE Pascal Plancque : « C’est intéressant d’arriver à prendre 3 points sans faire un grand match »

Nîmes Olympique s’est imposé à Valenciennes 3-0 [Photo via MaxPPP]

Ce samedi au stade du Hainaut, le Nîmes Olympique a battu Valenciennes (0-3) au terme d’un match plus difficile que le score ne le laisse apparaître. En raison d’un problème technique, nous n’avons pas pu vous proposer la conférence de presse d’après-match en direct vidéo. Voici les analyses des deux entraîneurs et du milieu nîmois Julien Ponceau. 

Pascal Plancque, entraîneur du Nîmes Olympique : “On a eu une première mi-temps compliquée. Valenciennes est venu nous chercher très haut et on n’arrivait pas à sortir de notre camp comme on l’aurait voulu. Un match de foot c’est un rapport de force. On était mou et on manquait d’énergie. Valenciennes nous était supérieur. Ils étaient beaucoup plus mordants et déterminés que nous. On s’en sort bien en regagnant les vestiaires à 0-0.

Sur la deuxième mi-temps, ils ont baissé physiquement et on a réussi à se donner un peu d’oxygène. La barre de Valério nous a mis dans le bon sens. Dans ce genre de match, le premier but est très important. Celui d’Ómarsson nous a fait beaucoup de bien et a mis le doute dans la tête des Valenciennois. 

Ce qui est intéressant, c’est d’arriver à prendre trois points sans faire un grand match. On a été réaliste. On n’était pas dans un grand soir, on est capable de faire beaucoup mieux mais on est resté structuré, on a courbé l’échine et on a été récompensé en deuxième mi-temps.”

Olivier Guégan, entraîneur de Valenciennes : “Jusqu’au premier but, on avait une main mise totale sur le match. On fait 14 tirs, on a 70% de possession. Tout n’est pas à jeter même si le résultat est très frustrant. Le plan jeu de Nîmes était clair ce soir : avoir un bloc bas pour contrer l’adversaire. Ils l’ont bien fait. Nous, on a donné le bâton pour se faire battre. Il faut être plus efficace sur nos temps forts.” 

Julien Ponceau, milieu de terrain du Nîmes Olympique : En première temps, ils ont mis beaucoup d’impact et on a été un peu surpris. Le coach nous a réveillé à la mi-temps. On est reparti avec plus d’impact et d’intensité. Je n’ai pas beaucoup joué sur un côté dans ma jeune carrière et c’est vrai que je suis plus à l’aise en 6 ou en 8. Mais si le coach a besoin de moi là j’y joue sans soucis.” 

Cet article NÎMES OLYMPIQUE Pascal Plancque : « C’est intéressant d’arriver à prendre 3 points sans faire un grand match » est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author