NÎMES OLYMPIQUE Les Crocos enchaînent face à Quevilly Rouen

Ómarsson a égalisé pour le NO (Photo Anthony Maurin)

Le Nîmes Olympique l’emporte ce soir face à Quevilly Rouen Métropole aux Costières (2-1) pour la première fois depuis le 31 juillet dernier, dans une ambiance plombée par le boycott des clubs de supporters. 

Il y avait probablement plus de monde à la manifestation des clubs de supporters du NO cet après-midi qu’aux Costières ce soir, et le chiffre officiel de l’affluence, 1 203 spectateurs, semblait très optimiste. C’est dans ce contexte une nouvelle fois particulier que le Nîmes Olympique recevait QRM. 

Une équipe habituée à subir, bonne contre les gros, avec une victoire à Ajaccio et des nuls à Sochaux et face à Toulouse, mais décevante contre des équipes moins clinquantes, avec des claques face à Niort et Rodez (0-3 les deux fois). À la vue de ces résultats, on se rassurerait presque en se disant que le NO ne fait plus vraiment partie des gros de L2 cette saison. 

Ómarsson récompensé

Dans cette opposition entre un relégué et un promu, c’est le Nîmes Olympique qui attaque le premier, et Ómarsson, titulaire ce soir en l’absence de Koné, se montre remuant dès les premières minutes. Reste que le match s’installe dans une certaine médiocrité technique qui ne quittera pas cette première période menée sur un rythme lent et ponctuée de passes en touche et de relances ratées. 

Eliasson surnage à gauche et suite à une bonne transversale d’Ueda, envoie une bonne frappe du gauche mise en corner par Lemaître (8e). Quelques minutes plus tard, le Suédois se signalera à nouveau avec un bon centre. On se dit alors que ce début de match encourageant, avec un QRM inoffensif, est bon signe. 

Seulement voilà, cette saison le NO est le spécialiste des buts encaissés sur les premières occasions adverses, Sochaux ayant fait exception à cette mauvaise habitude. Ainsi, Nazon ouvre le score de près après une frappe à l’angle de la surface venue fracasser le poteau de Bråtveit (0-1, 16e). On joue depuis seulement un quart d’heure, et les hommes de Pascal Plancque sont déjà menés au score : très mauvais signe, les rouge et blanc n’ayant jamais gagné cette saison après avoir concédé l’ouverture du score (1 nul et 5 défaites). Du moins jusqu’à ce soir.

Bråtveit voit la frappe d’un Normand échouer sur son poteau. Dans la foulée Nazon ouvrira le score (Photo Anthony Maurin)

Dans les minutes qui suivent, les Crocos accusent le coup. Il leur faut dix minutes pour que Benrahou prenne ses responsabilités à gauche et adresse un bon centre après un superbe dribble. Ómarsson est trop court, le ballon échoit à Burner, qui renvoie un centre puissant que l’Islandais reprend d’une talonnade pour marquer son premier but de la saison aux Costières (1-1, 27e). 

Trois minutes plus tard, la tête de Guessoum rate de peu le cadre sur un corner bien tiré par Benrahou, puis Ponceau loupe sa frappe après un bon une-deux avec Ómarsson, dans tous les bons coups au cours des quarante-cinq premières minutes (34e). Delpech mettra une frappe du gauche juste au-dessus sur une nouvelle déviation de l’Islandais (39e), avant que les Normands ne remettent le nez à la fenêtre et se montrent dangereux par un centre vicieux de Gbelle. 

QRM poussera en fin de première période, mais trop brouillons et approximatifs techniquement, les hommes de Bruno Irles ne parviendront pas à marquer. La mi-temps est sifflée sur le score d’un but partout, qui reflète plutôt fidèlement la physionomie de ce premier acte pas désagréable mais d’un niveau footballistique que nous qualifierons pudiquement de pas terrible. 

Benrahou de la tête

La seconde période repart sur les mêmes bases, avec des imprécisions techniques de chaque côté. Jozefzoon se signale côté QRM avec une bonne frappe à la 55e, prélude d’un bon deuxième acte pour le joueur formé à l’Ajax Amsterdam, qui va en faire voir de toutes les couleurs à Paquiez. Reste que si QRM donne l’impression d’aller de l’avant, c’est bel et bien le NO qui va prendre l’avantage. 

On joue depuis dix minutes en seconde période, Eliasson déborde une nouvelle fois sur la gauche et adresse un amour de centre que Benrahou reprend de la tête au second poteau pour donner l’avantage aux Crocos (2-1, 54e) et marquer son sixième but de la saison en Ligue 2. À partir de là, les hommes de Pascal Plancque ne vont plus montrer grand chose. 

Les Normands prennent les choses en main et poussent. Jozefzoon s’amuse à droite et a plusieurs opportunités. Il reste, à l’image de son équipe, trop imprécis pour réellement inquiéter les Crocos, qui plient, avec quelques relances douteuses, mais ne rompent pas, aidés par un Cubas rentré à l’heure de jeu précieux dans l’entrejeu, surtout un soir où Fomba était un peu en dessous. 

La dernière occasion sera pour le capitaine normand Padovani, une reprise au-dessus dans les arrêts de jeu. Le Nîmes Olympique enchaîne une troisième victoire consécutive, la deuxième en championnat, et reprend de l’air au classement, en étant 11e ce soir. De ce match, on retiendra plus le résultat que le contenu, encore limité face à une modeste équipe de Quevilly Rouen. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

16e journée de Ligue 2. Stade des Costières. Spectateurs : 1 203. Nîmes Olympique – Quevilly Rouen Métropole. 2-1. (mi-temps : 1-1). Arbitre : M. Perreau-Niel. Buts pour Nîmes : Ómarsson (27e), Benrahou (54e). But pour Quevilly Rouen : Nazon (16e). Avertissements à Nîmes : Ponceau (13e), Ueda (52e), Fomba (74e), Paquiez (75e). Avertissement à Quevilly Rouen : Gbelle (65e).

Nîmes : Bråtveit – Paquiez, Ueda, Guessoum, Burner – Fomba (cap.), Ponceau (Valerio, 80e), Delpech (Cubas, 63e), Benrahou, Eliasson – Ómarsson (Doucouré, 80e). Remplaçants non utilisés : Dias (g.), Zaidan, Philibert, El-Ftouhi. Entraîneur : Pascal Plancque.

Quevilly Rouen : Lemaître – Lambese (Bansais, 9e, Taillan, 80e), Boé-Kane (Sangaré, 61e), Cissokho, Dekoke – Padovani (cap.), Sidibé, Bahassa (Zabou, 61e), Jozefzoon, Gbelle (Ndilu, 80e) – Nazon. Remplaçants non utilisés : Lejeune (g.), Haddad. Entraîneur : Bruno Irles. 

Cet article NÎMES OLYMPIQUE Les Crocos enchaînent face à Quevilly Rouen est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author