NÎMES Mis en examen dans un trafic de drogue puis innocenté, il réclame 76 000 euros pour sa détention

Cet homme de 27 ans, a été interpellé dans la cadre d’une grosse et médiatique affaire de stupéfiants concernant le quartier Pissevin et appelée par les enquêteurs « Wagner 1 ». Suite à son arrestation en avril 2019, il a été mis en examen et écroué pendant 18 mois pour ce trafic de stupéfiants.

« En octobre 2020 au bout de trois jours d’audience, il a été fait la démonstration de l’innocence de mon client qui n’a jamais cessé de dire depuis son arrestation qu’il était totalement étranger aux faits reprochés. Il a effectué au total 18 mois de détention provisoire, soit 548 jours« , plaide ce mercredi 15 décembre dans une audience d’indemnisation de la détention maître Baptiste Scherrer. L’avocat avait obtenu en 2020 la relaxe de son client, le seul innocenté parmi les nombreux prévenus.

Le pénaliste nîmois vient aujourd’hui demander indemnisation de ce qu’il estime une injuste incarcération. Il réclame 76 000 euros comme préjudice à l’Etat français. La décision sera rendue dans quelques semaines par Michel Allaix, le président de la cour d’appel de Nîmes. L’avocat de l’État propose 38 000 euros.

Cet article NÎMES Mis en examen dans un trafic de drogue puis innocenté, il réclame 76 000 euros pour sa détention est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author