NÎMES La Ville veut stopper les « runs »

(Photo Anthony Maurin).

Excès de vitesse, conduite dangereuse, conduite en état d’ébriété… afin d’assurer la sécurité des boulevards et grands axes du centre-ville de Nîmes, la Ville lutte contre les comportements déviants au volant. Retour en images.

Rendez-vous était pris à 22h au rond-point Paul-Emile Victor situé sur le boulevard Allende et desservant la zone de ville active. Équipés de radar jumelles, près de dix agents (dont quatre motards) de la Police municipale se sont prêtés au jeu du contrôle routier auprès des automobilistes pour contraindre et lutter contre le phénomène de courses automobiles sauvages dit “runs” constatés sur le territoire nîmois.

Les participants à ces manifestations interdites génèrent de réels troubles pour les riverains. De nombreuses plaintes ont été déposées auprès de la Préfecture. Ils constituent des risques avérés tant pour les conducteurs que pour les “spectateurs”” explique Richard Schieven, adjoint délégué à la Sécurité. Cette opération a été réalisé avec l’appui du Centre interurbain de vidéo protection de Nîmes Métropole.

Pour Ali, chef de service à la Police municipale, “Nous étions à peine installés et dans la même minutes nous avons arrêté une personne qui roulait à 119km/h, qui était alcoolisée, avec un défaut de permis et qui avait une fiche de recherche… Un autre contrevenant était lui aussi alcoolisé avec 2,68g dans le sang. Nous continuons sur notre lancée !

(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

Cet article NÎMES La Ville veut stopper les « runs » est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author