NÎMES La Légion d’honneur pour l’indispensable Nicolas Best, directeur général du CHU

Nicolas Best, directeur général du CHU de Nîmes portant les insignes de Chevalier de la légion d’honneur, remises des mains de Didier Lauga, l’ancien préfet du Gard Photo : AS/Objectif Gard

Le directeur général du CHU de Nîmes, Nicolas Best a reçu les insignes de Chevalier de la légion d’honneur, ce vendredi soir au sein de l’établissement nîmois et des mains de l’ancien préfet Didier Lauga.

Il y avait du monde dans l’assistance ce vendredi 9 juillet pour assister à la remise officielle des insignes de Chevalier de la légion d’honneur au directeur général du CHU de Nîmes. La plus haute distinction nationale pour Nicolas Best qui oeuvre depuis de nombreuses années pour permettre à l’hôpital nîmois de bénéficier d’une place méritée au sein de la communauté hospitalière française.

Après avoir débuté sa carrière à la direction des services Économiques et de l’Équipement du Centre Hospitalier Universitaire de Caen, Nicolas Best s’est mis au service de l’Hospices Civils de Lyon, deuxième plus grand hôpital de France, où il a gravi les échelons. Puis dans les années 2000, en tant que directeur (hors classe) du Département de la Recherche Clinique et du Développement à l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), il a montré tout son talent. C’est en 2008 qu’il débarque à Nîmes. D’abord en tant que directeur  général adjoint où pendant quelques mois, il assure les missions par intérim de directeur général. Avant de rejoindre le Centre Hospitalier Annecy-Genevois pour en prendre la tête. Et de revenir dans le Gard en décembre 2018 pour devenir enfin le directeur Général. Un poste qu’il exerce toujours presque trois années plus tard…

“Un solide parcours dans les deux plus grands centres hospitaliers de France et un travail remarquable à Nîmes” exprimera Didier Lauga, l’ancien préfet du Gard lors de son discours avant de rajouter : “Nicolas Best n’est pas seulement un excellent gestionnaire, il est aussi un stratège et un bâtisseur de l’avenir.”

Nicolas Best de son côté insistera sur la portée collective de cette distinction en particulier la reconnaissance du travail de toute la communauté hospitalière et des salariés du CHU pendant la crise sanitaire. “Une crise traversée ensemble, en étant le plus opérationnel possible, en recrutant 500 nouveaux soignants en quelques mois et en faisant preuve de créativité à chaque instant. Un cercle vertueux qu’il faut faire perdurer.”

Un directeur qui aurait aimé inviter l’ensemble des 7000 salariés qui fait du CHU de Nîmes, le premier employeur du Gard. Ils étaient déjà une bonne centaine autour de lui pour assister à ce moment d’émotion, de fierté et de reconnaissance. “Merci du fond du coeur pour toutes les équipes du CHU, elles sont une richesse pour ce territoire.” Il ne le dira pas mais tout le monde qui l’écoutait l’a pensé très fort. Des élus aux députés, en passant par les présidents de Chambre consulaire. Mais aussi du maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier ou encore de Franck Proust, président de l’agglomération de Nîmes, sans oublier le professeur de la Coussaye, son binôme au quotidien, tous présents lors de cette cérémonie. Nicolas Best est surtout une chance pour ce territoire et le Centre hospitalier de Nîmes…

Cet article NÎMES La Légion d’honneur pour l’indispensable Nicolas Best, directeur général du CHU est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author