NÎMES Fausse déclaration de vol de portable : elle est arrêtée à l’aéroport et placée en garde à vue

Photo d’illustration DR

La jeune femme d’une vingtaine d’années va probablement se rappeler longtemps qu’une fausse déclaration à la police peut avoir de lourdes conséquences.

Une Nîmoise se présente il y a quelques mois au commissariat de Nîmes pour porter plainte après un vol avec violences de son téléphone portable. Après vérification des caméras de la ville de Nîmes et investigation, les policiers restent dubitatifs sur cette histoire.

Pour en avoir le coeur net, ils convoquent la plaignante à plusieurs reprises. Étonnant, cette dernière ne répond à aucune des sollicitations de la police nationale de Nîmes. Un avis de recherche est donc lancée.

Pourtant, les policiers vont rapidement avoir de ses nouvelles. Ce vendredi, la jeune femme est à l’aéroport de Montpellier pour partir en week-end. Au moment de l’enregistrement de son vol, quelque chose coince. Elle est tout simplement recherchée par la police de Nîmes depuis des semaines… Au lieu d’embarquer dans l’avion pour quelques jours de repos, la Nîmoise fera plutôt un voyage direction le commissariat de Nîmes où elle séjournera quelques heures en garde à vue.

Après un rappel à la loi, elle sera relâchée. Mais la leçon des policiers, il y a de grandes chances pour qu’elle s’en souvienne longtemps. Certainement déjà tout au long de son week-end gâché…

Cet article NÎMES Fausse déclaration de vol de portable : elle est arrêtée à l’aéroport et placée en garde à vue est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author