NÎMES Entre joli grain de voix et grain de Folydouce

Althaea, 26 ans, a quitté sa Corse natale pour suivre des études de commerce à Montpellier. Installée à Nîmes depuis trois ans, la jeune femme a décidé de tenter sa chance dans la musique. En cinq mois, elle a sorti trois singles, le quatrième est prévu pour début juillet.

Élève au conservatoire de musique, de danse et d’art dramatique à Ajaccio en Corse pendant de longues années, Althaea a pourtant raccroché sa clarinette lorsqu’elle a rejoint le continent afin de poursuivre ses études de commerce à Montpellier. La vie, la fête, les cours, la musique … La jeune femme a préféré faire des choix plutôt que de se perdre dans un tourbillon d’obligations. “D’autant qu’à ce moment-là, le chant, la musique, tout cela était pour moi un loisir. Je n’imaginais pas pouvoir en vivre“, se souvient-elle. La Nîmoise d’adoption depuis trois ans, n’en vit toujours pas, mais les différentes rencontres ont ravivé chez elle l’envie de s’y remettre. Parmi ces personnes rencontrées, le rappeur nîmois Emmanuel Trigano  alias Cutter. C’était il y a deux ans, dans un bar. “On s’est tout de suite bien entendus artistiquement. J’ai été émerveillée par son art, son naturel“, commente Althaea.

Althaea alias Folydouce, sortira son prochain single au début du mois de juillet. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)

Mais pour revenir dans la chanson après plusieurs années de silence, il faut retrouver sa voix. Pour cela que la jeune femme aujourd’hui âgée de 26 ans, s’est inscrite au conservatoire de Nîmes pour travailler le chant mais aussi la clarinette et ainsi retrouver les bons gestes, les bonnes techniques. Un passage obligé pour partager avec le plus grand nombre son univers musical, vaste de la chanson française à la pop et des textes empreints d’une tonalité mélancolique. Sa voix s’impose sur des compositions musicales modernes et percutantes.

Althaea a laissé place à Folydouce, une artiste en devenir toujours suivie par Cutter. Lui l’accompagne sur le single “Une petite goutte” (sorti en février 2021), elle, pose sa voix sur le nouvel album du rappeur “Merder en beauté” disponible depuis ce vendredi 4 juin. Le duo a également travaillé ensemble sur le dernier titre en date (sorti le 30 avril dernier) de Folydouce “Oh mon amour”. Une basse lourde et synthétique, un beat percussif presque tribal et des loops vocales semples viennent entraîner l’auditeur dans un tourbillon. “Oh mon amour” est entré en playlist New Music Friday sur Spotify et cumule plusieurs milliers de streams. Son prochain single sera révélé au début du mois de juillet. Juste assez de quoi nous faire patienter avant de retrouver Folydouce prochainement sur scène. Pour suivre son actualité, cliquez ici.

 Stéphanie Marin

Cet article NÎMES Entre joli grain de voix et grain de Folydouce est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author