GRAU-DU-ROI Le conseil municipal émet de « vives réserves » sur l’implantation d’éoliennes en mer

Le conseil municipal du Grau-du-Roi. (Photo archives / Boris Boutet)

Ce mercredi en clôture du conseil municipal, les élus ont adopté un vœu dans le cadre du grand débat national sur l’implantation des éoliennes en mer engagé l’été dernier. Le sujet suscite de nombreuses inquiétudes au Grau-du-Roi.

“Nous émettons les plus vives réserves au regard des bouleversements prévisibles pour notre flottille de pêche et l’ensemble des emplois liés à cette filière car les implantions pressenties impactent très directement les zones de pêches actuelles, font savoir les élus municipaux. Le Grau-du-Roi est le premier port de pêche chalutière de Méditerranée française et dispose également de nombreux petits métiers qui constituent un pilier de notre économie et de notre culture. Leur mise en danger mettrait à mal l’ensemble du corps social de notre territoire.”

“Nous considérons que ces implantions font également émerger des risques importants quant à la pratique nautique, poursuivent-ils. Port Camargue, premier port de plaisance d’Europe, dispose d’une filière nautique dynamique et innovante, pourvoyeuse d’emplois spécialisés, mais toujours fragile dans un secteur très sensible. Nous sommes également très soucieux des conséquences probables et très préoccupantes sur la faune spécifique de la fragile biosphère de la Camargue gardoise et notamment des oiseaux marins ou migrateurs dont de très nombreuses espèces sont protégées.”

L’école André-Quet se met au numérique

Avant de conclure en soulignant qu’aucune “garantie n’est apportée aux territoires quant aux mesures de compensations financières que l’État pourrait définir pour permettre d’éventuelles adaptations ou accompagnements aux changements.” 

Plus tôt dans la soirée, le Plan communal de sauvegarde (PCS) de la commune a été révisé. La mise à jour se développe autour de trois axes principaux : s’organiser en cellule de crise municipale, planifier et anticiper. Le nouveau PCS intègre le volet Polmar – dont un exercice grandeur nature a eu lieu le 20 octobre dernier sur la commune et à La Grande Motte – ainsi que les actions à mettre en œuvre en cas de risque inondation, submersion, feux de forêt, transports de matières dangereuses.

Enfin, la Ville s’est portée candidate à un appel à projet visant à soutenir la généralisation du numérique éducatif. Une candidature retenue qui permettra à l’ensemble des classes de l’école André-Quet d’être équipées de vidéos projecteurs et de matériel numérique partagé grâce à une subvention de 40 310 €.

Cet article GRAU-DU-ROI Le conseil municipal émet de « vives réserves » sur l’implantation d’éoliennes en mer est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author