GARD Votre ville est-elle adaptée à la pratique du vélo ?

Tous les deux ans, la FUB (Fédération française des usagers de la bicyclette) lance son baromètre des villes cyclables. Il s’agit d’une grande enquête pour déterminer si les usagers sont satisfaits des aménagements dans leur commune et quelles sont leurs attentes concernant leurs déplacements à vélo. En 2019, pour sa 2e édition, 184 483 personnes avaient répondu. 

Pour ce 3e baromètre, les usagers ont jusqu’au 30 novembre pour remplir le questionnaire en ligne. Il faut environ dix minutes pour répondre aux différents items : ressenti global, sécurité, confort, effort de la ville, services stationnement…

En 2019, 748 cyclistes nîmois avaient répondu au baromètre et émis leur ressenti sur la ville. Celle-ci avait écopé de la moyenne la plus basse et se trouvait classée “très défavorable” à la pratique du vélo, avec un gros point noir sur le critère “sécurité”. Même classement pour Beaucaire et Bagnols-sur-Cèze classées comme “très défavorables” en 2019. Saint-Jean-du-Gard et Alès s’en sortaient un peu mieux avec un “plutôt défavorables”.

Ce qu’on retient du précédent baromètre, c’est qu’aucune commune gardoise n’est dans la moyenne. Comme la plupart des villes d’Occitanie et de France (seules 43 villes sur les 768 cataloguées ont obtenu une note supérieure à la moyenne, ndlr). Les marges de progression sont donc grandes pour les communes du Gard. “En prenant le temps de répondre à cette enquête, en cartographiant les points noirs et leurs coups de cœur, les citoyens affirment leur souhait de participer à la conception d’un véritable système vélo confortable et sécurisé. Ils offrent, par leur expertise d’usage quotidien, un formidable outil aux professionnels, aux élus, aux associations“, indique la FUB.

Cet article GARD Votre ville est-elle adaptée à la pratique du vélo ? est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author