GARD Sur Facebook il déverse sa haine contre la communauté juive

Un homme devait être jugé ce jeudi après-midi au tribunal correctionnel de Nîmes pour « provocation publique à la haine ou à la violence en raison de la race, injure publique en raison de l’origine et contestation de l’existence de crime contre l’humanité ».

Ce prévenu, actuellement détenu à la maison d’arrêt de Béziers pour une affaire de stupéfiants, a été repéré sur les réseaux sociaux où ses propos violents ont alerté une cellule de veille informatique. Une plainte a ensuite été déposée par l’association ”Avocats sans frontières””, puis par l’association “Organisation juive européenne”.

Rapidement l’enquête de la préfecture de police de Paris a permis de retrouver l’auteur des messages partagés sur Facebook, un habitant de Pont-Saint-Esprit. Âgé de 43 ans, ce dernier est connu de la justice pour d’autres infractions, mais aucune liée à des injures publiques. Ses propos diffusés sur les réseaux sociaux datent de mars et avril 2018 et concernent exclusivement la communauté juive ou les francs-maçons, également ciblés par la vindicte du prévenu.

Actuellement malade, l’homme n’a pas pu être extrait de sa cellule ce jeudi alors que sa présence à l’audience est nécessaire. Le tribunal présidé par Jean-Pierre Bandiera a décidé de renvoyer le dossier délictuel en mars prochain.

Boris De la Cruz  

Cet article GARD Sur Facebook il déverse sa haine contre la communauté juive est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author