GARD Deux hommes exécutés, reconstitution criminelle en cours ce vendredi soir

Ce vendredi soir, le groupement de gendarmerie du Gard boucle un large périmètre sur la commune de Marguerittes, afin d’organiser la reconstitution criminelle d’un double assassinat survenu le 16 juin 2019. Il y a presque deux ans, deux hommes avaient été découverts morts, exécutés par balles, sur un chemin de terre menant à un mas agricole. Un endroit discret et à l’écart, pourtant à 150 mètres à peine de la route de forte affluence qui relie Nîmes à Beaucaire.

Photo B.DLC, sur les lieux de découverte de deux corps, le 16 juin 2019

Un double assassinat avec des investigations confiées à la Section de Recherches de Nîmes. L’enquête a permis d’interpeller deux hommes quelques mois après. Ils ont été mis en examen pour ces crimes. Le juge Olivier Sabin essaie ce soir depuis 21h, de comprendre comment est survenu le drame et qu’elle est la participation de chacun des protagonistes. Ce dossier serait lié à un trafic de stupéfiants. Le juge Sabin est accompagné pour une grande partie de la nuit, par le procureur adjoint Stanislas Vallat qui était déjà sur place le jour de la découverte des corps il y a deux ans. Les avocats des mis en cause sont également présents, on aperçoit notamment la silhouette de la pénaliste nîmoise Isabelle Mimran ainsi que celle de maître Jean-Charles Julien qui défend un des deux principaux mis en examen. Maître Marine Santimaria pour les victimes est également présente. Les gendarmes et le juge peuvent également s’appuyer sur des expertises du balisticien Alain Artuso et du médecin légiste Mounir Benslima, patron de l’institut médico-légal du CHU de Nîmes. Une reconstitution est un moment primordial de l’enquête criminelle.

Cet article GARD Deux hommes exécutés, reconstitution criminelle en cours ce vendredi soir est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author