FOOTBALL Ultra-réaliste, Toulon assomme l’OAC d’Hakim Malek

<p><em><strong>Le contexte.</strong></em> Ce samedi soir &agrave; Louis-Pautex, pour la derni&egrave;re de l&#39;OAC &agrave; Uz&egrave;s avant de retrouver Pibarot, deux &eacute;quipes au m&ecirc;me nombre de points (10) au coup d&#39;envoi s&#39;affrontent,&nbsp;mais avec un match de plus disput&eacute; pour les Toulonnais qui, en conf&eacute;rence de presse en milieu de semaine, ont dit se d&eacute;placer dans le Gard pour <em>&quot;gagner&quot;</em>. Les hommes d&#39;Hakim Malek, qui a pr&eacute;f&eacute;r&eacute; Zogba &agrave; Mog&egrave;s en d&eacute;fense centrale, ont bien besoin de ce succ&egrave;s aussi au tiers du championnat.</p>

<p><em><strong>Le r&eacute;cit du match.</strong></em>&nbsp;Le coup d&#39;envoi vient &agrave; peine d&#39;&ecirc;tre donn&eacute; que Tertereau, qui b&eacute;n&eacute;ficie d&#39;une remise en retrait subtile d&#39;un co&eacute;quipier, d&eacute;clenche une frappe &agrave; l&#39;entr&eacute;e de la surface achevant sa course dans le petit filet int&eacute;rieur du portier al&eacute;sien (0-1, 1&#39;). L&#39;OAC nouvelle version d&#39;Hakim Malek ne pouvait pas plus mal d&eacute;marrer sa rencontre. Loin d&#39;&ecirc;tre assomm&eacute;s, les Bleus et Blancs r&eacute;agissent presque instantan&eacute;ment avec Abelinti qui &eacute;limine son vis-&agrave;-vis et d&eacute;coche un tir crois&eacute; puissant qu&#39;Andreani, le gardien toulonnais, d&eacute;vie sur sa barre (6e). La deuxi&egrave;me occasion al&eacute;sienne du match est aussi &agrave; mettre au cr&eacute;dit de l&#39;international guyanais qui saute plus haut que tout le monde pour reprendre un centre venu de la droite exp&eacute;di&eacute; par Franco. Mais Abelinti ne fait qu&#39;effleurer le ballon qui file en sortie de but (11e).</p>

<p>Depuis l&#39;ouverture du score, ce match entre deux clubs historiques du football fran&ccedil;ais, actuellement mal class&eacute;s dans cette poule C de National 2, vire &agrave; l&#39;avantage des C&eacute;venols qui s&#39;installent dans la moiti&eacute; de terrain des visiteurs.&nbsp;Align&eacute; &agrave; un inhabituel poste d&#39;ailier droit en l&#39;absence d&#39;Abdoulaye Diaby, J&eacute;r&eacute;my Balmy tire profit de sa position plus avanc&eacute;e sur le terrain pour d&eacute;clencher une frappe lontaine, l&eacute;g&egrave;rement prise de l&#39;ext&eacute;rieur du pied. Elle prend le chemin de la lucarne d&#39;Andreani. Tout le monde la voit au fond, mais le dernier nomm&eacute; s&#39;y prend &agrave; deux fois pour d&eacute;vier le ballon en corner (22e). Dans la minute qui suit, Assoumin envoie un tir similaire et il faut une nouvelle envol&eacute;e d&#39;Andreani pour sauver le SC Toulon (23e).</p>

<p>Suite &agrave; cet incontestable temps fort, Al&egrave;s marque un peu le pas et le rythme retombe &agrave; l&#39;approche de la demi-heure de jeu. Dans l&#39;entrejeu, Mahamat&nbsp;perd un ballon que r&eacute;cup&egrave;re L&#39;Ghoul. Le n&deg;9 varois file droit vers le but de Moreau. &Agrave; sa poursuite, aucun d&eacute;fenseur c&eacute;venol n&#39;intervient et L&#39;Ghoul, qui a fini par s&#39;approcher de la surface de r&eacute;paration al&eacute;sienne, enroule une&nbsp;frappe du gauche qui fait mouche (0-2, 38e). Deux buts en autant d&#39;occasions pour des visiteurs ultra-r&eacute;alistes. Cruel pour Franco et sa bande qui livrent pourtant une belle partition&nbsp;! La derni&egrave;re action chaude de la premi&egrave;re mi-temps est pour le SC Toulon et Diallo, apr&egrave;s un super service du pr&eacute;cieux&nbsp;L&#39;Ghoul, mais la frappe du premier cit&eacute;&nbsp;passe de peu &agrave; c&ocirc;t&eacute; (45+4).</p>

<p><figure class= »image »>
<img src= »https://medias.objectifgard.com/api/v1/images/view/6382567b726b4777252dc3f6/article/image.jpg » alt= »OAC »>
<figcaption>
Le onze de l&#39;OAC qui a d&eacute;but&eacute; le match face &agrave; Toulon. (Photo CM)

</figcaption>
</figure></p>

<p>De retour des vestiaires, les chants des supporters al&eacute;siens en tribune redoublent d&#39;intensit&eacute;.&nbsp;Ces derniers sentent bien qu&#39;il y a un coup &agrave; faire. Sur un centre rasant venu du c&ocirc;t&eacute; droit al&eacute;sien, Balmy bute contre le gardien. Mais l&#39;action n&#39;est pas termin&eacute;e et Ben Nasr, positionn&eacute; aux 18 m&egrave;tres, frappe et trouve le poteau. Celui-ci est rentrant et Louis-Pautex explose (1-2, 51e). Une r&eacute;duction de l&#39;&eacute;cart bien m&eacute;rit&eacute;e pour les hommes d&#39;Hakim Malek. Zogba, nouvelle recrue, fait appr&eacute;cier la qualit&eacute; de son jeu long avec une merveille d&#39;ouverture pour Franco. Le n&deg;10, avec son jeu de corps in&eacute;galable, &eacute;limine un d&eacute;fenseur varois pour centrer sur la t&ecirc;te d&#39;Abelinti qui passe au dessus (59e).</p>

<p>L&#39;Ghoul, encore lui, sert en profondeur Diallo qui profite du fait que Zogba se d&eacute;chire pour se pr&eacute;senter face &agrave; Moreau. Mais le portier c&eacute;venol, vigilant, surgit vite et d&eacute;tourne en corner. Un corner sortant joliment d&eacute;pos&eacute; sur le cr&acirc;ne de Ouasfane, &eacute;trangement seul au point de p&eacute;nalty. Le coup de casque du stoppeur varois ne laisse aucune chance &agrave; Moreau, battu (1-3, 70e). Une nouvelle r&eacute;alisation qui semble doucher les derniers espoirs al&eacute;siens qui, malgr&eacute; un coaching offensif, peine &agrave; relever la t&ecirc;te. Id&eacute;alement servi &agrave; ras-de-terre aux six m&egrave;tres&nbsp;par Gomis, L&#39;Ghoul passe tout pr&egrave;s du doubl&eacute;. Mais le portier al&eacute;sien le prive de ce bonheur avec un arr&ecirc;t de grande classe (79e).</p>

<p>En fin de match, Mahamat se heurte encore &agrave; un Andreani en &eacute;tat de gr&acirc;ce (89e). Le temps file et les Toulonnais r&eacute;sistent pour s&#39;offrir un pr&eacute;cieux succ&egrave;s face &agrave; un concurrent direct pour le maintien. Ils jouent au passage un bien mauvais tour au nouveau coach c&eacute;venol, lequel a lanc&eacute; sa carri&egrave;re professionnelle de joueur au SCT.&nbsp;Ce samedi soir, les Bleus et Blancs ont jou&eacute; leur derni&egrave;re rencontre &agrave; Louis-Pautex qu&#39;ils quitteront pour retrouver Pibarot le 10 d&eacute;cembre prochain. Et il &eacute;tait temps ! &Agrave; Uz&egrave;s, les C&eacute;venols n&#39;auront glan&eacute; que trois points sur quinze possibles. Un bilan de rel&eacute;gable…</p>

<p>&nbsp;</p>

<p><em>11e journ&eacute;e de National 2. Stade Louis-Pautex (Uz&egrave;s). Arbitre : M. Chancioux. OAC 1-3 SC Toulon. (mi-temps : 0-2). But pour Al&egrave;s : Ben Nasr (51e). Buts pour Toulon : Tertereau (1&#39;), L&#39;Ghoul (35e), Ouasfane (70e).&nbsp;Avertissement&nbsp;&agrave; Al&egrave;s : Zogba (45+1). Avertissement &agrave; Toulon : Tour&eacute; (38e).</em></p>

<p><em>OAC : Moreau &ndash; &nbsp;Djabou (cap. – Mog&egrave;s, 89e),&nbsp;Iafrate, Zogba (Joakim Balmy, 89e), Assoumin -&nbsp;Peyrard (Dengerma, 75e),&nbsp;Ben Nasr, Balmy (Jdaini, 80e) -&nbsp;Franco,&nbsp;Abelinti,&nbsp;Mahamat. Entra&icirc;neur : Hakim Malek. </em></p>

<p><em>Toulon : Andreani – Ouasfane (cap.), Moulet, Bayo (Gomis, 67e), Santini – Diallo (Ouhammou, 90e), Tertereau, El Hamzoui, L&#39;Ghoul (Diallo, 82e), Labor – Toure.&nbsp;Entra&icirc;neur : Eric Rech.</em></p>

About the author