FOOTBALL Agde met fin à l’incroyable série de l’OAC

Battu au duel face à Texier, Alain Mogès n’a pas affiché son habituelle solidité. (Photo CM / OAC)

Au terme d’un match soporifique à côté duquel il est passé, l’OAC s’incline à domicile pour la deuxième fois de la saison (0-1). Le bourreau du soir s’appelle Agde et revient à deux points d’Alès qui reste malgré tout leader alors que la trêve hivernale a sonné.

Le contexte. C’est avec la perspective réjouissante de glaner un neuvième succès de rang en championnat et de distancer son adversaire du soir de huit points à la trêve hivernale que l’OAC se présente à Pibarot face à Agde ce samedi soir. Un dernier défi de taille pour parachever cette année 2021 emballante sur le plan sportif. D’autant que ce n’est ni plus ni moins que le dauphin des Alésiens au coup d’envoi qui se présente en Cévennes, qui plus est la seule équipe de la poule de National 3 Occitanie à n’avoir pas encore goûté à la défaite en championnat après neuf journées (5 victoires, quatre nuls). À peu de choses près la même équipe qui est sortie victorieuse de la dernière confrontation entre les deux clubs ici même le 10 octobre 2020 (2-3). Mais ces Agathois, aussi solides soient-ils, ont des failles, exploitées à merveille voilà 15 jours par Nîmes Chemin-Bas en Coupe de France, preuve que les Héraultais savent aussi perdre dans le Gard (1-0).

Le match. Il fait un froid de canard ce samedi soir à Pibarot, tandis que les bourrasques de vent ne font rien pour réchauffer l’atmosphère. Le champ de ruines qui fait office de pelouse ne permet pas non plus aux qualités techniques habituelles des Cévenols de s’exprimer, les faux rebonds étant légion, ce qui donne un début de match moribond. La première action construite des Oaciens intervient peu avant le quart d’heure de jeu, lorsque Franco envoie un ballon en cloche à destination de Jérémy Balmy qui le dévie avec subtilité dans la course d’Ibrahima Mboup, lequel, légèrement excentré sur le côté droit de la surface agathoise, envoie une frappe trop molle pour inquiéter Vincent (13e).

Une nouvelle perte de balle cévenole dans l’entrejeu profite aux Héraultais qui, par l’intermédiaire de Gouache, parfaitement lancé par Ait Ahmid dans le dos de la charnière alésienne, surprise, sont tous près d’ouvrir le score. Battu sur le lob de l’avant-centre adverse, le revenant Moreau est tout heureux de voir mourir le ballon à quelques centimètres de son poteau gauche (24e). Le même Moreau qui détourne une frappe piégeuse de Texier quelques minutes plus tard (30e), avant que le n°10 d’Agde ne se montre à nouveau dangereux sur le corner suivant (31e).

Comme il sait si bien le faire, l’OAC profite de la vitesse d’Mboup pour mener une contre-attaque éclair. Le dernier nommé, envoyé en profondeur par Jdaini au terme d’une merveille de jeu à trois orchestré par Franco, s’écroule dans la surface agathoise après un contact avec le gardien (40e). L’homme en noir désigne le point de pénalty sans que personne en tribune ne trouve le moyen de s’en offusquer. Mais M. Taouil revient sur sa décision initiale, alerté par un assistant mieux placé que lui, estimant que l’ailier alésien a trop accentué sa chute. Sur un score nul et vierge, les deux équipes rentrent aux vestiaires.

Un but d’anthologie

La rencontre s’emballe enfin lorsque l’ailier droit héraultais Ait Ahmid prend le meilleur sur Fontanelli pour centrer à destination de Texier. La suite est un délice pour les yeux. Au duel avec Mogès, le n°10 agathois, déjà très en vue lors du premier acte, se déploie dans les airs pour envoyer un superbe retourné acrobatique qui laisse pantois le portier alésien (0-1, 54e). La prise de risque devient inévitable pour les hommes de Stéphane Saurat, trop prudents jusqu’alors pour bousculer un bloc agathois bien compact. Alors que Vincent pense avoir repoussé le danger des poings, le ballon revient dans les pieds de Jérémy Balmy. Plein axe à l’entrée de la surface, le milieu alésien envoie une demi-volée qui passe assez largement au-dessus (66e).

Les Bleus tentent enfin de mettre du rythme à un moment du match où ils ont pris l’habitude de prendre le meilleur sur leurs adversaires sur le plan athlétique. Mais Agde justifie merveilleusement sa deuxième place au classement et son statut d'”invincible” en contenant sans trop de difficulté tous les assauts cévenols. Pour ses premières minutes avec l’OAC à Pibarot, Gourdon effectue une belle entrée en faisant montre de sa puissance dans le couloir gauche. C’est d’ailleurs lui qui adresse un centre bien dosé sur la tête du meilleur buteur du club, mais Abelinti envoie le cuir juste au dessus de la barre transversale (77e).

Hélas pour les supporters alésiens, il ne se passera presque plus rien d’intéressant jusqu’au coup de sifflet final, si ce n’est cette exclusion en toute fin de match du capitaine Yann Djabou pour un second avertissement. Sans que ça soit illogique, Agde l’emporte à Pibarot comme la saison dernière et met fin à une incroyable série cévenole de huit victoires consécutives en championnat. Un succès qui permet aux Agathois de revenir à deux points d’Alès qui passera malgré tout les fêtes sur le toit du National 3.

Corentin Migoule

10e journée de National 3. Stade Pierre-Pibarot. Arbitre : M. Taouil. OAC 0-1 Agde. (mi-temps : 0-0). But pour Agde : Texier (54e). Avertissement à Alès : Mboup (41e), Djabou (55e et 90e). Avertissements à Agde : Vincent (41e), Balp (49e), Villa (77e). Exclusion à l’OAC : Djabou (90e).

OAC : Moreau – Jdaini (Aidoud, 88e), Mogès, Fontanelli, Djabou (cap.) – Peyrard, Jérémy Balmy, Franco, Mboup (El Hamri, 66e), Saoudi (Gourdon, 72e) – Abelinti. Entraîneur : Stéphane Saurat.

Agde : Vincent – Michelot (Ahaytar, 72e), Cros, Villa, Balp – Isola, Mazgouti, Viguier (El Mamouni, Ait Ahmid (El Kaddouri, 62e) Texier – Gouache.  Entraîneur : Vincent Texier. 

Cet article FOOTBALL Agde met fin à l’incroyable série de l’OAC est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author