Florent Bergal, membre du collectif alésien G. Bistaki : “L’ultime metteur en scène, c’est l’espace et le public”

Avec le G. Bistaki, Florent Bergal joue “Bel Horizon” lors de Cratère surfaces.

About the author