FAIT DU SOIR Nîmes Olympique, le stage lozérien débute en douceur

Les Crocodiles ont réussi une première montée (photo Norman Jardin)

Au lendemain de leur deuxième match de préparation (2-2 face à Troyes, à Chasse-sur-Rhône), les Nîmois ont découvert leur nouveau lieu de stage, à Mende. Ils y resteront cinq jours. Et pour débuter, les Crocodiles se sont contentés d’un décrassage et d’un après-midi quartier libre.

Après la chaleur de Péralada (Espagne), la fraîcheur de Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), les Alpes à Albertville (Savoie) et bien d’autres points de chute, les Crocodiles ont posé leurs valises en Lozère pour le traditionnel stage du mois de juillet. Arrivé samedi dans la soirée – ils ont dîné à 23h15 – c’est ce matin que le groupe nîmois a pu profiter des installations mendoises. À 10h, c’est à pied que les joueurs et le staff ont couvert le kilomètre et demi qui sépare l’hôtel du Pont-Roupt où ils sont logés, du complexe sportif Jean-Jacques Delmas, l’antre de l’Avenir Foot Lozère.

Cette petite marche rapidement effectuée, les Nîmois ont eu droit à une reprise en douceur, avec une séance de décrassage, suivie de gainage et d’un réveil musculaire. L’effectif était divisé en plusieurs groupes. Les gardiens de but Bratveit, Dias et Nazih ont travaillé sous les ordres de Sébastien Gimenez qui les a initiés à quelques gestes de boxe. Doucouré (buteur la veille) et Benrahou sont restés aux soins, et c’est derrière la main-courante qu’ils ont regardé leurs coéquipiers s’entraîner.

Briançon, qui se fera prochainement opérer d’un genou, et Zaidan, ont eu un programme allégé. Tous les Crocodiles n’ayant pas le même degré de préparation, la séance était adaptée pour le défenseur japonais Ueda et l’attaquant Stojanovski. Le Macédonien, qui a participé à l’Euro avec sa sélection, revient de vacances à Punta Cana (République Dominicaine) et, toujours souriant, a souhaité, avec un jour de retard, un bon anniversaire à Jean-Luc Allouis (dit Papy) l’intendant du NO. Le reste du groupe, Delpech, Eliasson, Fomba, Guessoum, Martinez, Meling, Paquiez, Philibert, Ripart, Sainte-Luce, Ueda et Valerio, a eu droit à un footing et quelques exercices.

Les Nîmois ont eu la visite surprise des joueurs de l’Olympique d’Alès en Cévennes (N3) qui sont également en stage à Mende, et qui s’entraînent sur le terrain principal du stade Delmas. Les deux équipes ont échangé, et elles se sont prêtées de bonne grâce à une photo souvenir. Pendant quelques minutes le football gardois était réuni en Lozère. Après 1h30 de décrassage, les Nîmois ont regagné leur hôtel pour déjeuner à 12h45. Les Crocodiles avaient quartier libre ce dimanche après-midi. Si certains ont visité la ville de Mende et d’autres ont joué à la pétanque, c’était surtout l’occasion de se reposer avant que la dose de travail ne soit plus intense au fil du séjour mendois qui prendra fin jeudi.

De Mende, Norman Jardin

Pascal Plancque (photo Norman Jardin)
Stéphane Saurat a salué Pascal Plancque (photo Norman Jardin)
Stojanovski a souhaité bon anniversaire à Papy (photo Norman Jardin)
Fomba et Stojanovski se désaltèrent (photo Norman Jardin)
Le Japonais Euda découvre la Lozère (photo Norman Jardin)
Benrahou et Doucouré sont restés aux soins (photo Norman Jardin)
L’hôtel Pont Roupt qui accueille les Crocodiles (photo Norman Jardin)
Nazih et Dias à l’entraînement (photo Norman Jardin)
Zaidan, la jeunesse nîmoise (photo Norman Jardin)
Meling fait des étirements (photo Norman Jardin)

Cet article FAIT DU SOIR Nîmes Olympique, le stage lozérien débute en douceur est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author