FAIT DU SOIR L’huile de l’Avent, un délice ardent qui ne dure qu’un temps

Tout juste pressée, l’huile à la couleur sublimée sera embouteillée au domaine pour en conserver toutes les saveurs (Photo Anthony Maurin).

L’huile de l’Avent ne peut être appelée ainsi que durant un mois. De l’actuelle récolte jusqu’à l’Épiphanie, les consommateurs vont se délecter de ce nectar trouble, vif et coloré.

C’est au coeur du domaine Jeanjean, situé sur la commune de Saint-Gilles, que la récolte se fait. « Depuis 2003, les membres du syndicat célèbrent la nouvelle huile et celle de l’Avent. C’est l’effervescence pendant un mois mais c’est aussi la saison propice aux festivités et aux échanges« , assure Julie Carou, animatrice de syndicats AOP d’olive et d’huile d’olive de Nîmes.

Julie Carou (Photo Anthony Maurin).

Et autant dire qu’on y tient à cette appellation protégée car le Gard est le deuxième plus gros producteur d’olive de France après nos voisins bucco-rhodaniens. Ici, le goût est typique du terroir et l’olivier se plaît dans nos contrées. « Cette année, la récolte sera très bonne car nous avons été épargnés par le gel. L’huile de l’Avent donne le meilleur d’elle-même. Elle est puissante, aromatique et presque verte fluo. C’est un cadeau idéal pour les fêtes« , poursuit l’animatrice.

Fabien Jeanjean et une partie de sa production (Photo Anthony Maurin).

Mais la typicité de Nîmes, c’est sa Picholine. Même si elle est répandue en France, c’est ici qu’elle livre toutes ses saveurs. On la récolte à partir du 15 octobre, elle a beaucoup d’amertume et d’ardence. « C’est un merveilleux exhausteur de goût et on en récolte environ 60 tonnes par an« , avoue Julie Carou.

Le travail des oliviers avec le vibreur qui fait tomber les fruits (Photo Anthony Maurin).

Le temps de l’Avent marque également celui de la sortie des huiles nouvelles. C’est un moment très attendu par les producteurs désireux de faire découvrir les huiles primeurs fraîchement extraites. Pour l’occasion le 4 décembre prochain, neuf moulins  à huile du département ouvriront leurs portes au public (Moulin de Villevieille, Moulin Nicolas à Cabrières, Oliveraie Jeanjean à Saint-Gilles, Moulin Pierredon à Estézargues, Le Moulin d’Uzès, Moulin Cante Perdrix à Saint-Bonnet-du-Gard, Moulin Thomassot à Verfeuil, Moulin Pattus à Aigues-Vives et l’Huilerie coopérative de Beaucaire). Les cuvées en AOP huile d’olive de Nîmes correspondent à l’huile de l’Avent. Elles sont reconnaissables grâce à un sticker commercialisé tout le mois de décembre. Les autres variétés telles que la Négrette, la Bouteillan, l’Aglandau, la Cayon sont quant à elles marquées d’un sticker « Huile nouvelle ».

Du champ au moulin (Photo Anthony Maurin).

Le temps sera alors venu pour une balade familiale quasi parfaite, entre oliviers et huile, entre olive et liberté. Pour être en AOP, il faut respecter certaines choses comme par exemple une surface minimale par arbre de 24 m². Chez Jeanjean, par exemple et pour camoufler le fruit des mouches qui le picorent, on projette de l’argile blanche. Ici, la production est bio et la récolte se fait tantôt à la main tantôt au vibreur. Un engin qui a coûté 150 000 euros à la famille mais qui travaille comme dix.

La fin du processus (Photo Anthony Maurin).

Jour de récolte avec ce fameux vibreur, cinq salariés sont à l’ouvrage et comptent bien récolter sept tonnes de fruits. N’oublions pas que pour faire un litre d’huile d’olive il faut entre six et sept kilos de matière première.  « Nous avons 30 hectares pour environ 10 000 arbres plantés. Quand je récolte, je presse le jour même pour garder le maximum de saveurs et de bienfaits, expose Fabien Jeanjean, producteur passionné dont le père Marcel s’était lancé dans l’aventure. Nous en sommes à 250 tonnes depuis le début de la récolte mais je pense que nous pourrons dépasser les 400 d’ici Noël.« 

Quelques cuvées de grandes huiles créées chez Jeanjean (Photo Anthony Maurin).

Actuellement vous l’aurez compris, c’est l’huile de l’Avent qui nécessite toutes les attentions de la société et de son moulin. « C’est une huile primeur qui a un fort goût d’artichaut et de poivre, elle est très intéressante avec la Picholine par exemple. L’huile de l’Avent c’est aussi un symbole très attendu par les consommateurs. Je fais beaucoup de présentation et ça fonctionne très bien. En la récoltant le matin et la pressant l’après-midi, on garde l’essentiel du polyphénol et c’est bien meilleur. Cette année, la récolte sera très bonne car la qualité est exemplaire. C’est vraiment un super millésime« , conclut Fabien Jeanjean qui n’a pas voulu sortir certaines cuvées l’année dernière car il les jugeait peu en adéquation avec ses attentes.

Il y a même des Picholines noires cette année (Photo Anthony Maurin).

Si vous voulez faire un tour à l’oliveraie Jeanjean où vous dégusterez d’excellentes huiles et autres gourmandises, c’est facile. Gratuitement vous pouvez visiter le domaine grâce à un parcours fléché dans l’oliveraie, découvrir le moulin à huile, regarder une vidéo explicative et bien entendu déguster des huiles d’olives du domaine. Attention, la vaste et chaleureuse boutique n’est ouverte que du lundi au samedi de 9h-12h et 14h-18h. L’immense majorité des produits et références que vous y trouverez sont le fruit du travail des Jeanjean.

L’entrée du domaine Jeanjean (Photo Anthony Maurin).
Une partie de l’oliveraie (Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
La cueillette du jour (Photo Anthony Maurin).
À l’extérieur l’olive est acheminée avant d’être broyée (Photo Anthony Maurin).
Ici l’huile est passée et repassée au sas (Photo Anthony Maurin).
Ici, la cuve qui va recevoir une huile AOP de Nîmes… au goût subtil (Photo Anthony Maurin).
De belles olives tardives (Photo Anthony Maurin).
Un arbre qui va être secoué (Photo Anthony Maurin).
L’arrière de la machine qui récolte les olive au sol après les vibrations sur l’arbre (Photo Anthony Maurin).
La boutique (Photo Anthony Maurin).
Prêt pour déguster ? (Photo Anthony Maurin).
La boutique (Photo Anthony Maurin).

Cet article FAIT DU SOIR L’huile de l’Avent, un délice ardent qui ne dure qu’un temps est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author