COVID-19 Moins d’une semaine après la rentrée, 31 classes suspendues dans le Gard

À ce jour, 31 classes sont suspendues dans le Gard suite à la détection de cas positifs à la covid-19. Philippe Maheu, directeur académique des services de l’Éducation nationale (Dasen) du Gard, fait le point sur la situation.

Comme un peu partout en France, des classes principalement élémentaires, sont suspendues dans les écoles gardoises, de Beaucaire à Alès, en passant par Nîmes, Pont-Saint-Esprit, etc. Et cela a démarré dès le 2 septembre, jour de la rentrée scolaire. On en compte aujourd’hui 31. La règle est simple, un cas covid positif détecté, une classe suspendue pendant un délai de sept jours. « Pour autant, nos écoles, nos classes fonctionnent normalement, rassure Philippe Maheu, directeur académique des services de l’Éducation nationale du Gard. Dans le cadre de la préparation de la rentrée, nous avons activé les cellules de continuité pédagogique dans toutes les écoles. » C’est-à-dire que les directions et les équipes pédagogiques se sont préparées à cette possible fermeture temporaire d’une classe, et ont donc anticipé pour ouvrir au plus vite et avec le CNED (*), l’école à distance. « Certes l’école n’est pas en présentiel telle qu’on peut le rêver, mais les enfants concernés continuent à bénéficier de leur enseignement », insiste le Dasen.

Les cas de suspension de classe viennent de la part d’enfants qui sont porteurs du virus et qui le propagent dans leur classe. Où est la faille ? « Elle n’est pas différente de celle que nous avions l’année dernière. Dans le temps scolaire et le temps périscolaire, le mot clé dans ce protocole est de limiter le brassage et je dis bien « limiter » parce qu’on ne peut pas l’arrêter complètement. » Philippe Maheu cite notamment en exemple la situation du temps de restauration. Et ce dernier de rappeler les recommandations d’usage : lavage des mains, utilisation du gel hydroalcoolique, port du masque, distanciation physique au sein de la classe. « Des recommandations qui ne sont pas nouvelles mais qu’il faut rappeler systématiquement. L’école, c’est faire de la pédagogie et la pédagogie c’est l’art de la répétition », conclut-il. Six écoles pourront rouvrir dès ce jeudi.

Stéphanie Marin

>> À lire aussi : LE 7H50 VIDÉO de Philippe Maheu, le Dasen du Gard : “Une rentrée la plus ordinaire possible”

Cet article COVID-19 Moins d’une semaine après la rentrée, 31 classes suspendues dans le Gard est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author