COUPE DE FRANCE Nîmes Chemin-Bas jouera-t-il son 32e de finale aux Costières ?

Chances sportives et sens de la fête, Chemin-Bas veut tout concilier (Photo Corentin Corger)

Comme annoncé dans La Minute Sport, la date de la rencontre entre Nîmes Chemin-Bas et Clermont est désormais connue. Les pensionnaires de Régional 2 affronteront leurs homologues de Ligue 1 à 16 heures, samedi 18 décembre. Le lieu où se déroulera la partie doit être tranché ce jeudi. 

Faire la fête aux Costières ou maximiser ses chances de qualification ? Nîmes Chemin-Bas hésite. Une chose est sûre, le coach Stéphane Darthayet ne veut pas jouer au stade des Costières sans s’être préalablement entraîné sur place. Selon nos informations, le technicien aimerait même pouvoir organiser deux à trois séances sur cette pelouse afin de permettre à ses joueurs de prendre leurs marques.

À l’issue d’une réunion en mairie pour l’organisation de la rencontre, la ville de Nîmes a adressé une demande en ce sens au président du Nîmes Olympique, Rani Assaf. Si la direction du club est d’accord pour que le 32e de finale de Coupe de France se dispute aux Costières, l’état de la pelouse – qui s’améliore semaine après semaine depuis cet été – pourrait être affecté par une utilisation répétée. En ce cœur du mois de décembre, le calendrier est déjà dense pour cette dernière puisque les Crocos doivent recevoir Nancy, le 11 et Toulouse, le 21.

« Je ne suis pas décisionnaire mais je ne suis pas favorable à l’organisation de plusieurs séances d’entraînement consécutives en plein mois de décembre, reconnait Adrien Collongue, le référent pelouse. Une séance, je peux tout à fait le comprendre pour reconnaître le terrain. Mais plus alors que notre pelouse n’est pas hybride, cela pourrait rendre les choses compliquées selon la météo. » 

Pautex comme plan B

De son côté, la ville de Nîmes souhaite que la rencontre se joue aux Costières et pourrait apporter un soutien financier à Chemin-Bas pour l’organisation. Celle-ci a été peaufinée ces dernières heures. Environ 6 000 places pourraient être mises en vente au tarif de 10 € en tribune Sud, tandis que le pesage Est sera réservé aux visiteurs et qu’une partie de la tribune Nord pourrait être ouverte aux sponsors et aux officiels.

Mais en cas d’impossibilité totale de s’entraîner aux Costières avant la rencontre, le club de Régional 2 a préparé un plan B. Le Stade Pautex – qui dispose d’une pelouse synthétique comme l’enceinte Jean-Bouin où évolue toute l’année la JSCBA – pourrait servir de solution de repli, avec environ 1 000 spectateurs seulement qui pourraient être accueillis. Qu’importe, les Nîmois ont déjà pris contact avec la Ville d’Uzès, propriétaire de l’équipement. « Si la Fédération valide l’homologation, ils sont les bienvenus », a déclaré à notre rédaction Fabrice Verdier, le premier adjoint délégué au Sport. Quoi qu’il en soit, le temps presse. Nîmes Chemin-Bas a jusqu’à ce jeudi pour faire connaître à la Fédération, le stade qu’il a choisi pour disputer cette rencontre historique.

Boris Boutet

Cet article COUPE DE FRANCE Nîmes Chemin-Bas jouera-t-il son 32e de finale aux Costières ? est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author