BEAUVOISIN Une pollution aux hydrocarbures détectée en sous-sol

Les travaux de création d’un réseau d’eau pluvial sont interrompus. (Photo Ville de Beauvoisin)

C’est une découverte dont les élus de Beauvoisin se seraient bien passés. Alors que des travaux de création d’un réseau d’eau pluvial devaient démarrer en septembre sur la place de la fontaine, une pollution aux hydrocarbures a été repérée lors de la reconnaissance des réseaux. 

Au départ, la municipalité souhaitait réaliser des travaux pour limiter les dégâts causés par les fortes pluies sur certaines rues du centre-ville. “Par endroit, il y a des torrents de boue et des impacts importants sur les habitations, explique la maire, Mylène Cayzac. Avec ce réseau, l’idée était de limiter la casse en amenant le gros de l’eau jusqu’au Gour, notre ruisseau d’évacuation des eaux dans le Vistre. Il s’agissait en fait de poursuivre des réalisations entamées sous la précédente mandature.” 

Mais prévus en septembre, les travaux ont été tués dans l’œuf. “Les sondages effectués au moment de la reconnaissance ont mis en évidence une pollution résultant de l’ancienne station service démantelée en 2003, poursuit Mylène Cayzac. De la terre souillée par les hydrocarbures a été retrouvée. Des études complémentaires sont donc nécessaires et il nous faut suspendre les travaux.” Si tout va bien, ces derniers reprendront au début de l’année 2022 pour une durée d’environ quatre mois. D’ici là, la chaussée doit être remise en état et la circulation rouverte d’ici quelques jours.

 

Cet article BEAUVOISIN Une pollution aux hydrocarbures détectée en sous-sol est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author