BAGNOLS/CÈZE Des lumignons à la mémoire des 166 Bagnolais morts pour la France en 14-18

Les petits élus du conseil municipal des enfants et des jeunes (CMEJ) ont effectué leur devoir de mémoire. (photo Claude Masse)

À Bagnols-sur-Cèze, la commémoration de l’armistice de la Première Guerre mondiale a débuté ce mercredi soir, par la nuit des soldats de 14-18, au square Thome. Jean-Claude Mougenot, président de l’association des Anciens combattants a égrené un à un le prénom et le nom des 166 Bagnolais morts pour la France.

En même temps, les élus, le public, le conseil municipal des enfants et des jeunes (CMEJ) et leurs parents ont déposé un lumignon pour chaque soldat. Pour chaque « jeune qui n’a pas pu devenir un papy« , comme l’expliquait le maire, Jean-Yves Chapelet, aux petits élus du conseil municipal des jeunes. Installés seulement depuis la veille, ils étaient déjà présents pour répondre à ce devoir de mémoire, sous le regard plein de fierté du premier magistrat.

Le cérémoniel se poursuit ce jeudi 11 novembre pour célébrer l’armistice de la guerre 14-18. (photo Claude Masse)

S’est ensuivie une minute de silence puis la Marseillaise a été entonnée par Robert Dupoux. Les membres de l’association des Anciens combattants ainsi que la classe Défense du lycée Sainte-Marie étaient aussi présents à cette veillée du souvenir. Le cérémonial se poursuit demain, jeudi 11 novembre. Tout le programme est à retrouver ici.

Cet article BAGNOLS/CÈZE Des lumignons à la mémoire des 166 Bagnolais morts pour la France en 14-18 est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author