BAGNOLS/CÈZE « De l’Ardèche à la Méditerranée », un voyage au fil de l’eau exposé au centre Saint-Maur

Jusqu’au 27 novembre, le centre d’art rhodanien Saint-Maur accueille l’exposition « De l’Ardèche à la Méditerranée ». Pendant deux semaines, une cinquantaine de toiles de Jean Savajol seront visibles et inviteront à un voyage au fil de l’eau, témoignage de l’amour d’un artiste pour la nature et pour sa région.

Jean Savajol est né en 1930 à La Grand’Combe. Il est décédé à l’âge de 88 ans en 2018 à Avignon, où il a passé quelques années de sa vie. Mais ses vraies racines, ils les puisent dans les Cévennes. Dans la culture occitane. Salarié dans l’industrie, il passait son temps libre à s’adonner à son amour pour la peinture figurative. Et quand il ne saisissait pas les pinceaux, il rencontrait, il organisait des expositions. Il passait souvent du temps du côté de Bagnols et de Laudun où vivait Jacqueline Bret-André. Depuis les années 60, il était d’ailleurs membre de l’association des Amis des musées de Bagnols.

Alors plusieurs adhérents ont souhaité rendre hommage à ce peintre, « à ce membre de longue date, à ce visage, à cette barbe, aux cheveux coiffés en catogan et à cette immense gentillesse« , décrit avec tendresse, Marianne Arène, secrétaire de l’association. Après plusieurs reports à cause de la crise sanitaire, l’exposition peut enfin se tenir, mettant en lumière ses huiles et aquarelles toujours très figuratives. Principalement des paysages et des portraits, dans des tons gais, colorés.

Un « autodidacte généreux » et passionné de nature

En 2019, l’Essor cévenol, une association de La Grand’Combe dont faisait partie Jean Savajol depuis longtemps, lui a rendu hommage. C’est lors de cette cérémonie que sa veuve, Monique, et l’association bagnolaise se sont rencontrées et ont eu l’idée de monter cette exposition au centre Saint-Maur. Monique Savajol est très émue de cette démarche pour honorer son mari, « un autodidacte généreux« . Il s’est tout de même formé dans sa jeunesse auprès des maîtres des musées d’Alès, de Bagnols, de Montpellier, de Sète, d’Albi ou encore de Marseille. Ce n’est qu’en 1967 qu’il possède sa première voiture qui l’emmène jusqu’à Paris, là où il a arpenté pendant bien longtemps les plus célèbres galeries.

Il aimait aussi le grand air, l’harmonie avec la nature qui se retrouvent dans ses toiles. Mais aussi dans ses dessins préparatoires qu’il considérait comme « des écritures premières« . Dans cette exposition, les visiteurs pourront en retrouver et vogueront sur le Rhône, l’Ardèche, la Méditerranée et bien d’autres endroits de notre département.

Marie Meunier

Le vernissage de l’exposition « De l’Ardèche à la Méditerranée » se tiendra le mercredi 17 novembre, à 18h, au centre d’art rhodanien Saint-Maur.  

Cet article BAGNOLS/CÈZE « De l’Ardèche à la Méditerranée », un voyage au fil de l’eau exposé au centre Saint-Maur est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author