ALÈS 200 ans après la création de l’école Taisson, une plaque en hommage à son fondateur

Une plaque commémorative a été dévoilée ce jeudi soir dans l’enceinte du collège Taisson, en centre-ville, à l’occasion du bi-centenaire de l’école construite en 1821 par l’abbé Louis Taisson.

Les Alésiens présents lors du dévoilement de cette plaque ont fait un bond dans le temps à l’écoute du discours d’Hugues Esbalin, directeur du collège Taisson. Ce dernier est revenu sur le parcours de l’abbé Louis Taisson. Né le 10 mars 1755 à Alès, il effectue ses études au collège avant d’aller à La Sorbonne, à Paris. Il est nommé Supérieur de l’école Royale de Marne à Alès début 1786. Après la Révolution, il quittera la France puis sera de retour à Paris, quelques années plus tard. Il revient ensuite dans sa ville natale à qui il fait don, en 1811, de plus de 3 000 ouvrages, ce qui permettra l’ouverture de la bibliothèque municipale d’Alès.

En mars 1814, Louis Taisson devient curé de la ville “et va beaucoup œuvrer dans le domaine de l’éducation et de la foi“, souligne Hugues Esbalin. En 1820, il achète des terrains et y construit une école, à l’emplacement du collège actuel, qu’il confie aux frères des Écoles chrétiennes. Elle ouvre en 1821. L’année suivante, il crée l’œuvre de la Providence, confiée également aux sœurs de la Présentation de Marie. Il est décoré de la Légion d’honneur en 1823 et décède le 31 octobre 1826. “Aujourd’hui, une rue, une école et un collège garde son nom en témoignage“, conclut Hugues Esbalin.

Cet article ALÈS 200 ans après la création de l’école Taisson, une plaque en hommage à son fondateur est apparu en premier sur Objectif Gard.

About the author